François Puech : "chapitologue", bamboutier, formateur

Francois-Puech.jpg

Chapitologue:

A l'âge de 19 ans il devient « chapitologue » et créé sa première entreprise de location de chapiteaux de cirque, puis de structures et de matériel de réception.

Pionnier au début des années 80, il investit dans la structure en aluminium (aujourd'hui il s'agit des structures les plus couramment louées lors de tout type d'événement en extérieur). Parallèlement, il conçoit et construit ses propres structures, fabriquées dans les règles de l'art et dûment homologuées aux normes CTS. Au cours des années 80-90 il possède l'une des principales sociétés de location de matériel de réception. Il est l'un des premiers à aménager et décorer ses structures et il devient le fournisseur des plus grands événements, publics ou privés en France.

En 1992, il crée la structure qui abritera la flamme olympique des Jeux d'Hiver d'Albertville, une pyramide métallique couverte d'une toile transparente.

 

Bamboutier:

L'année suivante, il découvre les capacités mécaniques extraordinaires du bambou, en termes notamment de solidité et d'élasticité. Il décide d'appliquer ces qualités à la construction de chapiteaux et tentes. Les informations disponibles sur le bambou étant alors très limitées, il entreprend un « tour du monde du bambou » qui l'amène à rencontrer des spécialistes aux quatre coins du monde, depuis la culture et la récolte du bambou jusqu'à sa transformation appliquée en particulier à la construction.

En 1995, il conçoit et construit son premier chapiteau (ou tente) en bambou, lequel est homologué selon les normes des CTS (Chapiteaux Tentes et Structures). Dès lors, la passion du bambou ne le quittera plus. Concepteur de l'essentiel du parc de chapiteaux bambou existant en France et en Europe, il teste la résistance du bambou en laboratoire d'essai auprès du CTBA (Centre Technique du Bois à Bordeaux, désormais nommé FCBA).

Fondateur de la société Bamboost en 1997, dédiée à la construction de chapiteaux en bambou, il évolue ensuite vers le milieu associatif qui lui permet de transmettre son savoir en matière de bambou.

Au fil des années, les projets se succèdent : construction de chapiteaux, mais aussi décors de spectacle ou de théâtre, de sculptures évènementielles, d'aménagements de parcs et jardins, constructions-sur-mesures pour les particuliers, etc.

Avec son épouse, au sein de La Bambouterie, il relance en 2009 la construction de chapiteaux , de structures et, plus globalement, d'architectures  en bambou. Il entreprend de mettre au point un traitement naturel du bambou et s'intéresse au développement de la plantation en France en vue d'alimenter en matière première la filière de la fibre de bambou, bio-matériau de demain pouvant être amalgamé aux composites et plastiques de haute-technologie (aéronautique, transports terrestres, nautisme...) et destiné à se substituer avantageusement aux matériaux dérivés de pétrole, au carbone, à la fibre de verre, etc.

 

Formateur :

Au milieu des années 90, François Puech dispense des formations sur le respect des nouvelles normes de sécurité dans les CTS auprès de loueurs de chapiteaux, tentes et structures...

Depuis le début des années 2000, il partage son savoir-faire en matière de bambou : plantation et coupe, entretien de bambusaies (plantations de bambou), transformation et construction.