Chapiteaux et tentes à mâture en bambou signés François Puech

Publié par J. Puech

1er chapiteau 1995

C'est en 1995, François Puech conçoit le premier chapiteau à mâture en bambou, qui sera homologué aux normes CTS en 1997. Les tests techniques qu'il a réalisés en laboratoire montrent que le bambou offre une résistance à la compression nettement supérieure à l'acier.

L'aventure du chapiteau bambou commence alors, avec la construction de l'essentiel du parc disponible actuellement en France. Bien que son premier modèle de mât ait été copié, ses mâtures n'ont toutefois jamais été égalées, imitées sans esprit créatif ni ingéniosité.

C'est donc une nouvelle gamme de mâts que propose François Puech.

L'expérience nous montre que tout matériel destiné à la location souffre des nombreuses manipulations qu'il subit. Il en va de même pour les chapiteaux bambou. Pour répondre à cela, notre nouvelle gamme de mâts bénéficie d'un système de bambous interchangeables, permettant ainsi à nos clients de proposer un produit toujours performant et esthétique.

Les chapiteaux et tentes bambou présentent une image de marque à forte valeur ajoutée qui les attachent souvent à une gamme de prestations dites « de prestige ». Outre l'originalité de leur mâture, leur esthétisme global fait qu'ils ne nécessitent aucun apport complémentaire de décoration (type vélums, cache-poteaux, etc.) puisque tout est beau.

Côté technique, la mâture de chapiteau et de tente bambou est légère, facilesà manipuler à la main par deux personnes. Généralement, le montage et le démontage ne nécessitent pas la mise en œuvre de moyens de levage particuliers. Les éléments les plus encombrants sont constitués par les toiles. Leur transport est aisé, léger et peu volumineux.

Le chapiteau (ou la tente) bambou fonctionne sur le principe des chapiteaux de cirque, avec mât(s) au centre (certains peuvent être remplacés par des arches en bambou), perches sur les côtés, haubanage et ancrage au sol. Ils sont disponibles en différentes hauteurs, en largeurs de 5 m à 25 m et peuvent être montés en longueurs variables, par multiples de 5 mètres.